#Humeur : Un coup de mou

#Humeur : Un coup de mou

Ça y est, ce moment ou plutôt cette période que je redoute le plus au monde a frappé à ma porte, je pense d’ailleurs que tout le monde le redoute. Le gros coup de mou ou tout simplement le syndrome de rien ne va alors que tout va pour le mieux.

J’avais envie de m’exprimer, d’écrire pour évacuer, c’est ma façon à moi de gérer tout ça. Oui je préfère m’exprimer en écrivant  et non me plaindre et transmettre  des ondes négatives à ma famille, mes proches. Chacun sa façon de gérer les choses? (liberté d’expression svp).

Je suis quelqu’un de très positive en générale, je souris tout le temps ou presque, toujours là pour faire le clown, faire n’importe quoi,  dire des bêtises et je ne laisse rien apparaître quand ça ne va pas. Et surtout je ne suis pas du genre à me plaindre, d’ailleurs c’est pour ça que j’essaie de m’entourer que des gens positifs.

Hélas, je suis aussi quelqu’un de sensible je dirais même ultrasensible, je pleure facilement et surtout quand ça ne va pas, genre les coups de blues que j’ai en ce moment. Et vous savez quoi, j’ai remarqué que plus tu pleures, plus tu commence à te remettre en question, à te poser des questions que tu ne te serais jamais posé auparavant.

Est-ce que je suis faite pour vivre là où je vis, est-ce que je suis heureuse dans ma vie, est-ce que je fais ce que j’aime, est-ce que la France est un pays pour moi ? Et oui parce que ici les gens sont insociable, aigris, désagréable, ne savent pas sourire dans la rue et j’en passe…

L’envie me prend de tout plaquer et d’aller vivre ailleurs, dans un pays où tout le monde est heureux souriant,  personne se préoccupe de l’autre, de vivre de jour en jour sans réfléchir. Mine de rien du haut de mes 22 ans j’ai l’impression de n’avoir rien vécu, et d’avoir voulu grandir plus vite que mon âge (l’indépendance qu’on attend tant les gars…malheur). Et pourtant j’ai quand même fait pas mal de choses pour mon âge (voyages, études…). Mais dans ces moments-là tu remets tout en cause.

Mais quand est-ce que ça a commencé ce coup de mou ?

Ceci n’est pas arrivé d’un seul coup, la semaine dernière je ressentais déjà de temps en temps que j’avais envie d’être seule dans mon coin a penser…  Le pire c’est que c’est dans cette période que tout s’accumule, niveau administratif, des choses que tu ne t’attendais pas, fatigue, problème d’adulte quoi

Puis ce dimanche en fin d’après-midi, j’étais devant un film quand d’un seul coup je me retourne vers mon chéri et je lui dis j’ai envie de pleurer (rien à voir avec le film)… Voilà comment commence un coup de mou. Toute la soirée j’étais dans mes pensées.

La journée de lundi m’a achevé, j’apprends une terrible nouvelle, la mort d’un homme qui a fait partie de ma vie pendant des années, celui qui m’a donné envie de faire le métier que je fais actuellement. Je ne m’éternise pas sur ce sujet, car plus j’en parle plus les larmes ne cesse de couler, les souvenirs qui refont surface, et qui me font encore plus mal.

Après cette nouvelle je ne nous dit même pas à quel point je me suis encore plus remise en question, tu sens ton cerveau qui fait des tours de manège, qui essaie de trier les bonnes et les mauvaises pensées mais difficilement. C’est à ce moment précis que tu te dis que la vie est vraiment trop courte, injuste et tu te demandes qu’est-ce que tu fou au lieu de la vivre à fond.

J’avais commencé à vous filmer un Vlog, mais avec tout ça, vous  comprendrez  que je n’avais plus du tout l’envie de le monter ou même de le finir, de vous écrire, de faire semblant, de poster des photos ou même le temps d’en prendre… (Ce n’est pas faute d’avoir essayé)

Et maintenant, où j’en suis ?

Comme je l’ai précisé au début de cet article, c’est une période, mais aussi mon chéri a su me re-booster.

J’ai décidé de me reprendre en main, de re-sourire ou du moins de réessayer pour le moment, mais surtout de me contenter de ce que j’ai et de voir la vie du bon côté comme je le faisait si bien.

J’ai fait un travail sur moi-même  et me revoilà de nouveau dans la positive attitude. Il faut que j’arrive à me concentrer sur mon quotidien,  sur ce que je possède actuellement et d’arrêter de penser à mon futur, laisser tout simplement le temps faire les choses.

Je vous embrasse,  mais avant tout, je vous remercie d’être aussi nombreuses. A bientôt pour un nouvel article.

BISOUS

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire